La Sardaigne…tout simplement🇼đŸ‡č

La Sardaigne…tout simplement🇼đŸ‡č

Du 27 novembre -11 décembre

Nous voici donc en Sardaigne â€Š Etape non prĂ©vue dans notre plan C voire D mais qui nous a paru Ă©vident au vu de la situation sanitaire actuelle. Nous n’avons donc rien prĂ©vu, rien planifiĂ©. 

Nous arrivons sur Olbia un peu en avance par rapport Ă  l’heure prĂ©vu. Seule Caroline fera l’objet d’une prise de tempĂ©rature en « drive-in Â» Ă  la sortie du Ferry. Michel et Jules doivent inspirer davantage confiance ! đŸ˜‰ 

Port d’Olbia au petit matin

La mĂ©tĂ©o n’est pas engageante 
 Nous sommes accueillis par un ciel extraordinaire mais la pluie ne semble pas loin. Nous nous posons le temps de dĂ©cider de la suite de notre itinĂ©raire et de prendre notre premier petit-dĂ©jeuner sarde. Nous aurons finalement Ă  peine le temps d’ouvrir l’auvent avant de se retrouver sous un orage carabinĂ© 
 La Sardaigne nous souhaite la bienvenue ! 

Nous allons la parcourir d’Ouest en Est, du Sud au Nord 
 au grĂ© de la mĂ©tĂ©o et de nos envies 
 et ce pendant 15 jours.

Alors, bien sĂ»r, nous y sommes en hiver (ou presque), donc en basse saison et la Covid-19 l’a vidĂ©e des quelques touristes fuyant les pĂ©riodes denses donc la mĂ©tĂ©o est plus capricieuse, les jours sont plus courts, beaucoup d’activitĂ©s, de commerces, de restaurants sont fermĂ©s. Mais cela nous donne aussi et surtout l’occasion de dĂ©couvrir une Ăźle qui retrouve son caractĂšre brut, sauvage, authentique.

Pour faire court, nous avons adorĂ© la Sardaigne. Pour ne citer que quelques-uns de nos coups de cƓur, il y aura, dans le dĂ©sordre : les levers et couchers de soleil, Castelsardo et sa cathĂ©drale, ses jolies criques et falaises acĂ©rĂ©es, l’eau cristalline de certaines plages, Bosa et ses maisons colorĂ©es, les glaces de chez Peter Pan, les nombreux bivouacs de rĂȘve, les pistes de Piscinas, les mines dĂ©saffectĂ©es


Clairement, les bivouacs resteront pour nous des souvenirs forts. Le fait d’ĂȘtre hors saison y est pour beaucoup. Il faut savoir que la Sardaigne protĂšge jalousement, Ă  juste titre, son littoral et ses pinĂšdes notamment : le camping sauvage y est interdit quasiment partout et apparemment, rĂ©guliĂšrement sanctionnĂ©. En y Ă©tant hors pĂ©riode, nous avons pu bĂ©nĂ©ficier d’accĂšs gratuits Ă  des lieux habituellement payants, d’accĂšs libres Ă  des endroits clairement interdits au camping. Et certainement que la police est Ă©galement moins regardante lorsque les camping-cars, vans et autres « campers » se comptent sur les doigts de la main. Toujours est-il que nous n’avons eu aucun souci pour se poser le soir, et que nous avons trouvĂ© des emplacements absolument magiques, les pieds dans l’eau, en bordure de plages et/ou criques privatisĂ©es, Ă  flan de falaise et nous en avons profitĂ© Ă  fond. D’autant plus que nous y Ă©tions quasiment systĂ©matiquement seuls. Mention spĂ©ciale pour le bivouac face au Pain de sucre (nous y passerons mĂȘme 2 nuits), celui de notre plage privatisĂ©e vers Chia, de notre crique au Capo Ceraso et le dernier en bord de falaise vers Alghiero.  Les bivouacs font partie intĂ©grante de notre voyage. Avec les jours qui raccourcissent, nous essayons de nous poser avant la tombĂ©e de la nuit. Tous les soirs il faut installer le campement, le lendemain tout replier. Jules et Caroline y travaillent, le soir et/ou le matin, en fonction notamment du rĂ©seau internet disponible. Fauve et Jules y jouent en totale libertĂ© la plupart du temps. Jules passe des heures Ă  se fabriquer des histoires et des jouets avec ce qu’il trouve autour de lui. Nous y passons donc beaucoup de temps et c’est sans compter le temps passĂ© Ă  chercher le bon emplacement pour le soir. Sur ce point la Sardaigne nous a comblĂ© ! 

Une autre facette de l’üle qui nous a beaucoup plu est sa diversitĂ©. C’est une Ăźle vallonnĂ©e, riche bien sĂ»r de grandes Ă©tendues de plages de sable blanc (ou gris, ou noir, ou de galets
) mais aussi de centaines de criques sauvages, parfois balayĂ©es par les vents et mangĂ©es par l’érosion. Les roches sont parfois roses, oranges, brunes. Nous traverserons des paysages qui nous feront penser aux falaises et pĂąturages irlandais, Ă  la CĂŽte de granit en Bretagne, aux Cyclades en GrĂšce, aux pinĂšdes et dunes des Landes 
. 

La Sardaigne est une Ăźle de caractĂšre : nous aurons l’occasion de tester quelques-uns de ses fromages artisanaux et de ses vins qui tĂ©moignent de ce tempĂ©rament. C’est une Ăźle qui a su prĂ©server son caractĂšre sauvage. Il est sans doute moins Ă©vident en haute saison mais nous avons eu la chance de pouvoir le vivre et le ressentir. MĂȘme les endroits trĂšs touristiques voire « huppĂ©s Â» comme la CĂŽte Smerlada ou Porto Cervo sont harmonieux, les complexes touristiques et maisons classieuses Ă©tant parfaitement intĂ©grĂ©es au paysage naturel. C’est un vrai point fort de cette Ăźle.

Nous serons enfin touchĂ©s par l’hĂ©ritage minier encore trĂšs prĂ©sent : les bĂątiments aujourd’hui dĂ©saffectĂ©s tĂ©moignent de ce passĂ© laborieux. Bien plus lointains encore mais Ă©galement trĂšs prĂ©sents, les innombrables tours, les constructions dĂ©fensives visibles un peu partout sur l’üle et bien sĂ»r les sites archĂ©ologiques sont des traces indĂ©lĂ©biles du passĂ© de cette Ăźle passionnante, trĂšs attachĂ©e Ă  ses origines et Ă  son patrimoine.

Bon, vous attendez certainement les rĂ©fĂ©rences cinĂ©matographiques et/ou littĂ©raires qui nous sont revenus pendant cet itinĂ©raire 
 Les bronzĂ©s 3 sur la CĂŽte Smeralda qui passent leurs vacances dans le mĂȘme hĂŽtel que James Bond quelques annĂ©es auparavant 
 (L’espion qui m’aimait) : mĂȘme hĂ©tĂ©rogĂ©nĂ©itĂ© dans les rĂ©fĂ©rences que celles proposĂ©es par l’üle đŸ˜‰ Et Caroline compte bien se plonger dans les livres de Milena Agus pour voir si elle y retrouve l’atmosphĂšre brute et attachante de cet endroit.

Il est temps aprĂšs 2 semaines de vadrouille de rejoindre une autre Ăźle mais ce qui est sĂ»r, c’est que cette Sardaigne imprĂ©vue nous aura tous les 3 sĂ©duits.

Buona giornata

4 rĂ©actions au sujet de « La Sardaigne…tout simplement🇼đŸ‡č »

  1. Quel beau roman! 😉 c est magnifique en tout cas et si vous ĂȘtes contents c est le principal! Gros bisous de nous 5 😘

    1. Coucou ma Delphine !

      On vous attend quand vous voulez ! Jules sera ravi d’avoir des potes avec qui s’Ă©clater en bivouac …
      Bisous Ă  vous 4 et joyeuses fĂȘtes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap