Du 20 au 26 novembre🇮🇹

Du 20 au 26 novembre🇮🇹

Après Rome, nous nous dirigeons vers le Lac Albano, pour retrouver un peu de nature … même si cette ville ne manque pas d’espaces verts. Le temps est pluvieux et c’est donc sous la pluie que nous découvrons un des plus beaux villages d’Italie, Castel Gandolfo.

Preuve de bon goût, c’est dans cette ville que les papes ont élu leur résidence secondaire. Le palais épiscopal est fermé mais les ruelles étroites et leur décoration admirablement vintage nous plaisent beaucoup. Avec un rayon de soleil, ce village mérite amplement sa distinction. Nous aurons la chance de pique-niquer au soleil à Ariccia, jolie bourgade qui accueille notamment le palais Chigi et là … et bien nouvelle référence cinématographique : ce palais a servi de décor au film Le Guépard …

Nous bivouaquerons sur les berges du Lac de Nemi. C’est chouette de trouver encore des endroits accessibles autour de certaines de ces étendues… 

Le lendemain, samedi, nous nous dirigeons vers Tivoli et ses villas grandioses qui, d’après Google, sont ouvertes. Alors déjà, nous sommes déroutés par le monde … même à Rome, nous n’avons pas vu autant de voitures, autant de monde sur les trottoirs. Il faut même faire la queue pour rentrer dans le parking du supermarché … Malheureusement, les villas Adriana et d’Este seront toutes les 2 fermées … C’est une vraie déception d’autant que même les jardins immenses sont inaccessibles … Vu la quantité de touristes (3 … c’est-à-dire juste nous) le risque nous semble pourtant assez limité. 

Après une nuit bien fraîche (0° dehors au réveil et 5° dans la voiture tout de même) accolés à un vieux moulin, nous décidons de rejoindre la côte et la mer Tyrrhénienne. Et nous ferons bien car nous nous trouverons à déjeuner sur la plage vers Sabaudia en plein soleil. Jules trouvera même le courage de se baigner …

Le soir, nous nous délectons d’un coucher de soleil splendide et prenons nos quartiers pour 2 nuits sur une jetée, avec comme voisins quelques pêcheurs noctambules et/ou matinaux qui ne sont guère dérangeants. Le spot nous plait bien, nous avons les pieds dans le sable.

Nous vadrouillons le lendemain autour de la zone et renouvellerons le pique-nique sur la plage … 

Cap un peu plus au Sud ensuite.

Nous hésiterons pas mal sur le lieu de bivouac avant de se poser, vers 19h sur l’endroit parfait … Plat, encore plus près de la plage que la veille, encore plus au calme, toujours quelques pêcheurs …La première nuit, nous sommes 6 à dormir là, la 3ème nuit nous ne serons plus que 2. Mais il y a de la place pour tout le monde, d’autant que nous sommes les seuls en Defender. Les autres sont en camion, camping-car ou van et ne sortent pas beaucoup de leur véhicule…

Nous allons alors découvrir un de nos coups de cœur : la ville de Sperlonga. C’est une ville balnéaire, probablement remplie de monde en saison. Nous, nous découvrons un village un peu endormi, qui nous rappelle les villes des cyclades avec ses maisons blanchies à la chaux. Nous trouvons un café qui nous permettra de nous poser face à la mer, de prendre un café puis un spritz (notre premier !) devant le coucher de soleil absolument grandiose. Moment parfait de symbiose totale pendant lequel nous nous trouvons tous les 3 enlacés sur le même canapé… Nous réalisons notre chance et nous remplissons nos yeux et nos esprits de la beauté offerte par cette journée qui s’endort … 

Le lendemain nous déambulons dans la ville portuaire de Gaeta avec son temple dédié à San Francesco et son château. 

Après ces quelques jours à profiter d’un temps très clément et de belles plages, se pose la question de la suite. La région de Naples est toujours en rouge. Nous avons des retours de voyageurs passés dans des régions rouges comme la Campanie ou les Pouilles qui nous disent qu’il n’y a aucun souci à se balader dans ces coins, même confinés. Cependant, nous n’avons pas forcément envie de traverser des villages fantomatiques. De plus, la population locale dans ces régions rouges et/ou oranges étant limitée dans ses déplacements inter-villes et inter-régions, nous nous sentirions mal à l’aise de ne pas respecter ses propres contraintes… Il nous faut donc trouver une autre région jaune dans laquelle vadrouiller après le Latium. Il nous reste … La Sardaigne. Renseignements pris, il a y a bien 1 ferry qui part de Civitavecchia pour Olbia. Ce n’est pas très clair si nous devons nous enregistrer ou pas sur le site de la région avant d’y arriver, ni si cet enregistrement peut être fait à la dernière minute ou 48h avant. Qu’à cela ne tienne, nous verrons bien sur place.

Nous embarquons chien et enfant dans Tiny-Land et nous remontons un peu au-dessus de Rome, par les petits chemins. Le ferry part à 22h30. Nous décidons de ne pas réserver en ligne et de voir, sur place, s’il est possible d’embarquer.

L’arrivée au port, de nuit, sera chaotique. Difficile de trouver son chemin dans ce dédale, surtout quand un gardien un peu endormi nous envoie vers le quai « twelve », auquel est amarré un bateau qui ne ressemble pas vraiment à un ferry … Le personnel de sécurité, rapidement prévenu, nous redirigera (très gentiment) vers le « diciotto » … à l’autre bout donc ! 😉

Prendrons-nous le ferry ? Oui, non ? … La suite au prochain épisode !!

Buona notte

Semaine 4 – Italie

Semaine 4 – Italie

Güten Tag c’est Jules

Samedi 21 novembre 2020 : Nous n’avons pas pu visiter Tivoli et ses magnifiques villas car tout était fermé.

Dimanche 22 novembre 2020 : J’ai fait le phoque ou le cachalot sur les dunes de sable de Sabaudia… Quelle magnifique glissade !

Lundi 23 novembre 2020: Nous avons fait un pique-nique sushis toujours sur la plage de Sabaudia.

Mardi 24 novembre 2020: Papa s’est baigné pour la 2eme fois et nous avons fait un bivouac au même endroit que lundi. La journée, nous avons visité la ville de Sperlonga et j’ai mangé un tramizzino et papa et maman se sont pris un spritz.

Mercredi 25 novembre 2020: Direction Gaéta une magnifique ville avec une prodigieuse basilique. Mais elle était fermée !

Jeudi 26 novembre 2020: Nous avons pris le ferry de Batman pour aller en Sardaigne, un grand et magnifique bateau et le soir nous nous sommes couchés à minuit. C’était ma 1ère nuit à bord d’un bateau et aussi ma 1ère nuit au 2ème étage d’un lit superposé.

Vendredi 26 novembre 2020 : Nous n’avons pas visité de ville mais le midi nous avons trouvé un spot paradisiaque où j’ai joué l’espion, le chasseur et le pêcheur.  

 Veni Vidi Amavi 

Jules

3 jours à Rome🇮🇹

3 jours à Rome🇮🇹

17-19 novembre
Ce sera un article exclusivement sur Rome cette fois-ci …

Nous avions prévu d’y passer au moins 5 jours. L’effet Covid et la fermeture des musées nous fera raccourcir un peu nos plans, pour mieux découvrir d’autres pépites … dont on vous parlera plus tard !
Mais tout d’abord … Rome … Rome Majestueuse, Rome Envoûtante, Rome Antique et si Moderne à la fois, Rome …

Monument à Victor – Emmanuel II


Ce fut un vrai coup de foudre pour tous les 3 : tes monuments évidemment, tes parcs et espaces verts si apaisants, tes sourires dispensés régulièrement, tes demeures sublimes, ta gastronomie (… là, je vous laisse deviner qui a été le plus conquis …)

Nous avons commencé par le Vatican et sa basilique Saint Pierre. Petite référence cinématographique … Anges & Démons avec Tom Hanks revient forcément en mémoire. Seulement là, la place St Pierre est quasi déserte. Quant à la basilique, elle fut quasiment privatisée pour nous … Bon après avoir fait un aller-retour à la voiture pour rentrer Fauve qui n’avait pas le droit d’y accéder, puis un deuxième essai où nous fumes à nouveau recalés car Caroline avait eu la bonne idée de conserver son couteau dans son sac … Un gentil commerçant a accepté de garder « nos armes » (C’est quoi cette famille qui a des couteaux suisses et des laguioles dans tous ses sacs !!) le temps de la visite. La 3ème fois ce fut la bonne ! Et nous en avons pris plein les yeux … quelle magnificence … quelle richesse … quelle extravagance même … Tout est grand, voire immense, les statues, le baldaquin en bronze. Rien que le porche qui permet d’y accéder vous donne l’impression d’être tout petit… Première rencontre avec La Pietà de Michel-Ange … Comment a-t-il fait, si jeune, pour faire ressortir cette émotion, cette sincérité dans un bloc de marbre … Tout est renversant, bouleversant dans ce lieu. Nous prenons notre temps, nous déambulons, empreints du poids de l’histoire, touchés par les œuvres monumentales que nous avons la chance d’approcher … 

Nous ne pourrons pas accéder aux musées du Vatican ni à la Chapelle Sixtine, pour cause de Covid-19 mais cette première journée aura déjà été riche en émotions …

2ème jour : on se dit qu’on va faire plus « soft » aujourd’hui, se balader dans la Villa Borghèse et ses quartiers adjacents, notamment Coppedè… Et bien finalement, nous serons happés par ce parc doté d’arbres extraordinaires, par une joueuse de harpe envoûtante, par un saxophoniste talentueux, par ses statues et sa Galerie … Nouvelle référence cinématographique de Michel cette fois-ci … Le clan des siciliens et leur casse légendaire …


La Piazza del Popolo

Le quartier Coppedè et ses villas nous enchantera aussi.

Que cette ville est photogénique … d’autant que nous avons la chance de bénéficier d’un temps printanier … en plein mois de Novembre. Partis un peu tard, nous allons avoir du mal à trouver un bivouac qui nous conviendra. Nous nous sommes éloignés de Rome pour rejoindre les premières plages mais nous ne trouvons pas d’emplacement qui nous plaise. Nous finirons au camping, désert… Jules est trop content de dormir dans de vrais draps… Et il ne faut pas se mentir : une douche chaude dans une pièce également chaude … ça a aussi du bon parfois !! 😉 

3ème jour : nous décidons de prolonger d’une nuit supplémentaire au camping pour pouvoir travailler et gérer les machines le matin et profiter de Rome de nuit sans avoir ensuite à chercher un endroit où dormir. Aujourd’hui ce sera Le Colisée et la Rome historique.

Encore une magnifique journée devant un Colisée fermé mais majestueux … ça a un côté un peu magique de se dire que nous y sommes, nous sommes devant le Colisée … Comme Audrey Hepburn dans Vacances Romaines ! … Sauf que maintenant, tout le tour du Colisée est piétonnier donc il n’y aura pas de tour en Vespa … Mais Audrey quand même !! 

Nous déambulerons dans Rome toute la journée, passant un temps certain devant cet ouvrage incroyable qu’est la fontaine de Trévi.

Nous découvrons également d’autres monuments moins connus comme l’église San Ignazio de Loyola et son dôme… en trompe-l’œil ! Ces italiens …

Tout cela parce que les riverains ne voulaient pas d’un dôme qui leur ferait de l’ombre et leur cacherait la vue ! … Ces monuments sont aussi l’occasion de travailler un peu avec Jules, sur la mythologie, l’histoire de l’art, la Religion catholique, le faste de la période romaine … Heureusement wikipédia n’est jamais bien loin car il a soif de savoir et comprendre et les parents ont parfois du mal à suivre … ! Nous nous améliorons aussi sur le parfum des glaces en italien : cioccolato fondente, pistacchio, noccioline, frutti di bosco, noce di cocco, stracciatela, banana …et tout cela avec de la panna bien sûr ! Adresse Giolitti validée …

Et nous verrons Rome de nuit … bon c’est sûr, à cette période de l’année ce n’est pas la peine d’être noctambule, la nuit tombe dès 16h30, 17h mais cela donne encore une autre atmosphère à cette ville. D’autant qu’avec la fermeture des restaurants à 18h et le couvre-feu à 22h, on voit les rues se vider rapidement. Et à nouveau, on a, un peu, l’impression que la ville est à nous … 

Demain, nous reprendrons la route mais pas pour très loin

Contrairement à Sienne, nous avons découvert une Rome vivante, chaleureuse, accueillante, vibrante mais certainement une Rome ralentie. Pour être tout à fait honnêtes, la frustration de ne pas avoir pu accéder à certains monuments mise à part, nous prenons conscience qu’à ce moment-là … Covid O point, La Cordée OffRoad 1 point … et toc ! 😉 

Dernier clin d’oeil par le trou d’une serrure …

Semaine 3 – Italie

Semaine 3 – Italie

Güten Tag c’est Jules

Samedi 14 novembre 2020 : nous avons fait un tel bivouac que personnes ne peut y croire au bord du lac Bolsano

Dimanche 15 novembre 2020 : nous n’avons pas travaillé et le soir nous avons mis trente ans à trouver un bivouac.

Lundi 16 novembre 2020 : nous avons fait un bivouac près d’un site archéologique et heureusement qu’il y avait un toit car il a tellement plu que l’auvent n’aurait pas tenu et après le repas nous avons fait un baccalauréat.

Mardi 17 novembre 2020 : nous avons visité la prestigieuse Basilique Saint-Pierre. Vous ne pourrez jamais croire à sa magnifique beauté … Quelle merveille !

Mercredi 18 novembre 2020 : Nous avons visité la ville de Rome et ses quartiers et le midi nous avons mangé des trapizzini, des sortes de pizza en forme de cône, bizarre non ?

Jeudi 19 novembre 2020 : nous n’avons pas pu visiter le Colisée car il était fermé, cependant nous avons vu la magnifique fontaine de Trévi. Sur la photo dessous il y une flèche qui montre un caillou appelé l’oeuf que l’architecte a placé devant la boutique d’un commerçant peu aimable😡 pour lui cacher la vue de la fontaine 😉.

En fin d’après-midi nous avons mangé des glaces divines et le soir nous avons vu Rome de nuit et nous avons marché 11 km .

Vendredi 20 novembre 2020 : nous avons visité le village de Castel Gandolfo qui est un des plus beaux villages d’Italie.

Veni Vidi Amavi 

Jules

Du 10 au 16 novembre🇮🇹

Du 10 au 16 novembre🇮🇹

Après une nouvelle nuit en bord de rivière et surtout, pour une fois, un réveil en douceur, pas perturbé par les tirs de chasseurs matinaux, nous prenons la route de Florence en faisant un détour vers un lieu insolite…

 El teatro del Silenzio.

Ce théâtre en plein air, construit au milieu de nulle part ou presque à la demande d’Andrea Bocelli est silencieux toute l’année. Il ne s’anime qu’un soir de Juillet pour que Mr Bocelli se produise devant quelques milliers de personnes. Ce lieu est tellement décalé, tellement inattendu … Mais en même temps, arrivé « sur scène », vous avez juste envie d’entonner « Con te partiro » … Malheureusement, tout le monde n’est pas Andrea Bocelli ! 😉 


Le lendemain ce sera Florence … Par manque de temps, par superstition peut-être aussi un peu, nous n’avions pas beaucoup préparé ce périple, contrairement à notre plan A. Ce qui fait que nous ne savons pas forcément toujours à quoi nous attendre. Et bien là, c’est à nouveau un Ouahhh de folie ! Que cette ville est belle, lumineuse, radieuse. L’univers glauque et sale du Parfum de Suskind sur le pont Vecchio est loin derrière.

La magnificence de son Duomo, jouxté au baptistère et au campanile, la richesse de sa Piazza della Signoria la rendent unique au monde et bouleversante. Toujours très peu de touristes, toujours impossible d’accéder aux monuments et musées, ce qui, ici, nous vous l’accordons, est particulièrement frustrant, mais cela donne l’impression que nous sommes encore plus privilégiés de pouvoir recevoir cette beauté en cette période si particulière.

Petit point Covid : un nouveau décret a été publié la veille ajoutant certaines régions d’Italie en zone orange, à savoir en confinement partiel. Les gens peuvent sortir de chez eux mais il est normalement impossible d’entrer ou sortir de la région ni de sa commune de résidence. La Toscane en fait cette fois-ci partie. Il nous faut alors envisager les options, dont celle de récupérer un ferry pour la Croatie, de rester le temps des restrictions en Toscane ou de descendre vers Rome (encore en zone jaune) comme prévu …

Finalement, nous décidons de poursuivre en Toscane : nous verrons bien ! Prochaine étape donc San Gimigliano, petit village médiéval, habituellement très touristique si on en croit le nombre de parkings tout autour. Cette fois-ci, nous serons … les seuls ! Nous le découvrons sous un temps un peu humide mais ses ruelles pavées, ses maisons fleuries et son point de vue le rendent charmant et très pittoresque. Il reste animé grâce au marché mais nous avons un peu l’impression de « faire tâche » au milieu des locaux. L’Italie semble très partagée sur la gestion de la crise sanitaire en cours et nous sentons qu’ici, les gens sont méfiants.

Nous prenons ensuite la route de Sienne, étape incontournable de la Toscane avec cette même scène en tête de notre James Bond international pris au milieu d’une course de chevaux endiablée sur la Piazza del Campo… Bon James Bond n’est pas là et d’un seul coup … tout est calme !! Encore une fois, le charme opère : cette place si unique, la cathédrale extraordinairement ciselée, lumineuse, les ruelles étroites si typiques …

Nous qui n’aimons pas la foule, nous sommes servis … personne, nulle part … Cela en devient même un peu oppressant tant on sent que ce n’est pas habituel. Nous ne pourrons même pas finir de manger notre encas sur la Piazza del Campo (pourtant on doit être 10 en tout) car le port du masque est obligatoire et non dérogeable, même le temps de manger.

Finalement, nous décidons de quitter la Toscane un peu plus tôt que prévu et de rejoindre le Latium qui est en restriction légère uniquement. La route se fera sans encombre, aucun contrôle à la sortie de la Toscane ni à l’entrée du Latium, ce que nous craignions … Nous nous arrêtons bivouaquer autour du lac volcanique de Bolsena qui nous accueillera pour 2 nuits. Nous sommes les pieds dans l’eau, au calme, c’est parfait ….

Avant de rejoindre Rome l’incontournable, nous nous promenons un peu, déambulons dans des villages médiévaux peu touristiques mais plein de charme. Nous vivrons un de nos premiers bivouacs « roots » sous une pluie torrentielle … Heureusement à l’abri sous un toit en tôle sensé protéger le site archéologique auprès duquel nous nous sommes arrêtés nous jouons au baccalauréat dans un bruit fracassant et en bougeant la table au gré des flaques d’eau qui s’étalent … Moment un peu suspendu … nous sommes ensemble et c’est ce que nous sommes venus chercher …

Le lendemain, le soleil est de retour et nous prenons la direction de Rome …

Semaine 2 – Italie

Semaine 2 – Italie

Guten Tag c’est Jules

Samedi 7 novembre 2020 : nous avons refait les 5 terres précisément Vernazza et Manarola et à Vernazza nous avons mangé de délicieuses fritures.
Dimanche 8 novembre 2020 : le soir nous avons mis ce que j’avais fait pour résumer ma semaine sur le blog et la journée nous avons visité Lucca et nous avons vu une tour avec des arbre dessus ! Etonnant non ?


Lundi 9 novembre 2020 : nous avons visité Pise et l’après-midi mon papa et moi avons fait une recherche sur internet sur la tour de Pise. Saviez-vous que le célèbre Galilé (mathématicien) est né à Pise.
Mardi 10 novembre 2020 : le matin nous sommes allés voir le théâtre du Silence en italien el teatro del Silenzio et le midi j’ai mangé la meilleure pizza du monde entier.


Mercredi 11 novembre 2020 : nous avons visité la magnifique ville de Florence et papa, maman et moi avons choisi quelle serait notre maison sur le pont Vecchio…avec des balcons bien sûr ; quelle merveille ! Nous avons vu de magnifiques cathédrales et une place  remplie de sensationnelles statues.


Jeudi 12 novembre 2020 : nous avons visité San Gimigliano sur les conseils de ma mamie de famille maternelle et nous nous sommes seulement promenés.


Vendredi 13 novembre 2020 : nous avons visité Sienne et le midi, j’ai eu un sandwich salami fromage, mon papa une pizza aux anchois et ma maman une pizza au jambon que nous avons mangé sur une magnifique place à part ma maman car on n’avait pas le droit à cause du masque et maman n’avait pas fini. Deux fois par an des courses de chevaux sont organisées autour de la place et devant nous un magnifique et très grand palace.

Tchüss Bis Später

Du 1er au 9 novembre🇮🇹

Du 1er au 9 novembre🇮🇹

Après un départ particulièrement stressant et tendu, nous voilà donc en Italie !
Notre périple au Piémont démarre par une visite de Turin, très jolie ville qui semble cependant vivre un peu au ralenti … Nous traversons le Pô, fleuve un peu mythique et nous dégustons notre première glace, un incontournable en Italie !!


Effet Covid et hors-saison cumulés, nous allons avoir de la chance pour nos différents bivouacs : emplacements en pleine nature, avec des vues de folie et seuls au monde… Par contre les températures tombent vite et les nuits peuvent être fraiches !


Jules devant reprendre l’école et Caroline travailler à distance, nous prenons notre rythme : si le temps et la connexion le permettent nous dédions 1 à 2 h par jour sur les bivouacs pour nos activités respectives. Pour l’instant, tout se passe bien : Jules est volontaire, attentif et à priori plutôt content que son papa et sa maman prennent le temps de lui apprendre le formel (orthographe, conjugaison, divisions et chiffres à virgule) mais aussi l’informel : il a dévoré un petit livre sur l’histoire de France que nous avions embarqué…. Malheureusement les musées ferment et cela le frustre un peu. 

La deuxième étape piémontaise sera Asti, sous une légère bruine : étape indispensable pour réaliser notre test PCR, obligatoire pour tout passage de frontière. Pas de nouvelles, bonnes nouvelles : nous sommes donc tous les 3 négatifs ! Ouf  ….

Le lendemain matin, nous nous faisons arrêter par les Carabinieri. Le Piémont entre en confinement, tout comme 3 autres régions de l’Italie. Nous avons dormi en Ligurie donc tout va bien … nous sommes sortis in extremis ! 

Nous prenons plaisir à redécouvrir Gênes, ses palaces, son port et ses fritures à déguster sur un banc au soleil … Ahh l’Italie ….

Nous redécouvrons également les Cinque Terre, en hors-saison cette fois-ci et cela change tout … On se focalisera sur Vernazza et Manarola qui nous avaient déjà beaucoup plus il y 2 ans. Que c’est agréable de se garer sans souci, de retrouver le calme et la quiétude qui règnent dans ces villages de pêcheurs colorés. 


Nous prenons ensuite la route pour voir Pise avec un arrêt à la ville de Lucca : superbe surprise que cette ville médiévale aux multiples églises, tours et palais.

Deuxième étape incontournable en Toscane : Pise et sa tour … mondialement célèbre. Quand on y réfléchit, c’est fou une tour célèbre parce qu’elle penche … Et bien, ce fût, pour nous 3 un grand Ouahhh quand nous sommes arrivés sur la Piazza dei Miracoli. Nous sommes une 15 aine de touristes tout au plus devant 4 bâtiments splendides, éblouissants, parfaitement ciselés … C’est magnifique. Malheureusement, Covid oblige, aucun ne se visite, nous n’en aurons donc qu’une vision extérieure.
Les ruelles alentours sont calmes, colorées, charmantes. Nous avions un peu peur d’une visite une peu surfaite du fait de la notoriété de la Tour. La surprise n’en sera que plus jolie.


La Toscane que nous commençons tout juste à découvrir, va, c’est certain, nous enchanter … 

Semaine 1 – Italie

Semaine 1 – Italie

Guten Tag c’est Jules

Lundi 2 novembre 2020 : nous nous sommes promenés à Turin et nous avons vu de beaux musées et de beaux palaces et nous avons fait notre premier achat : des glaces divines. Et surtout nous avons fait notre premier jour de classe en plein bivouac. Nous aussi nous avons lu la lettre de Jean Jaurès.


Mardi 3 novembre 2020 : nous avons appris qu’un avion s’est accidenté en 1949 dans la basilique Superga que nous n’avons pas pu visiter car elle était fermée.


Mercredi 4 novembre 2020 : nous étions à Asti et nous avons fait notre test dans le nez.
Jeudi 5 novembre 2020 : nous étions à Gènes que nous avons déjà visitée mais nous avons vu plus de choses.
Vendredi 6 novembre 2020 : je me suis baigné pour la première fois il faisait très beau et le soir nous avons vu un magnifique coucher de soleil.
Tchüss Bis Später 

Jour J🇮🇹

Jour J🇮🇹

Mercredi 28 octobre, le président Macron annonçait la mise en place d’un nouveau confinement… A nouveau, pour la deuxième fois, notre projet de voyage prenait un coup d’arrêt. Nouvelle douche froide … Cependant, cette fois-ci, le départ était prévu pour la semaine suivante. Donc la situation était quelque peu différente … Nous devions rendre les clés de notre appartement à Lyon à la fin de la semaine, Michel avait posé son congé sabbatique… Après une nuit agitée et quelques discussions, la décision est prise : nous tentons l’aventure. Il nous faut finaliser le déménagement sur 2 jours, ranger la maison que nos amis viendront faire vivre de temps à autre pendant notre aventure, récupérer le certificat de bonne santé de Fauve chez le vétérinaire (mais où donc est passé son passeport … ? Finalement il sera retrouvé après quelques sueurs froides), récupérer notre voiture-maison en révision au garage depuis quelques semaines et nous aurons 1 jour et 1 nuit pour finaliser les derniers aménagements, charger Tiny-Land et tenter le passage de frontière pendant le week-end de la Toussaint avant que tout ne soit fermé.Autant vous dire que cela a été sportif. Merci à nos déménageurs bénévoles, à nos voisins si disponibles, à nos amis si positifs et motivants 

 La nuit de samedi à dimanche a été courte, surtout pour Michel, couchés à 1h et levé à 4 … Mais le panneau solaire est monté, les tiroirs intégrés, les dernières lumières posées et Tiny-Land est chargé pour un départ vers 15h30 le dimanche. Nous n’aurons même pas le temps de dire au revoir à nos chers voisins en dehors de Carole qui a la gentillesse de prendre en charge quelques dernières missions administratives que nous n’avions pas le temps d’achever.On ne parle pas beaucoup dans la voiture pendant l’heure et demi qui nous sépare de la frontière. Va-t-on se faire contrôler sur le chemin ? Refouler à la frontière ?Et bien non … Le trajet et le passage de frontière se fera sans encombre, sans contrôle … Un grand ouf de soulagement … Nous en pleurerions presque tellement la pression a été forte ces derniers jours !Mais nous voici en Italie, au début de notre aventure. L’Italie qui semble vivre un peu au ralenti… mais qui vit !
A presto !!

Allez on y va..🇪🇺

Allez on y va..🇪🇺

Bon ca y est c’est décidé nous partons… mais ou ?

Après ces 6 mois de pandémie, le virus est toujours là, beaucoup de frontières sont encore fermées et notre projet initial de la traversée des Amériques est pour l’instant reporté.
Nous avons décidé de commencer notre périple par un petit tour d’Europe, au grès des ouvertures et fermetures des frontières, et ce, dès le mois de novembre.

Donc voici notre projet Europe qui devrait commencer début novembre pour 5/6 mois.
Ensuite nous aviserons en espérant pouvoir enchainer sur notre projet initial….

L’important, ce n’est pas la destination, c’est le voyage….

Copy link
Powered by Social Snap