Du 10 au 16 novembre🇮🇹

Du 10 au 16 novembre🇮🇹

Après une nouvelle nuit en bord de rivière et surtout, pour une fois, un réveil en douceur, pas perturbé par les tirs de chasseurs matinaux, nous prenons la route de Florence en faisant un détour vers un lieu insolite…

 El teatro del Silenzio.

Ce théâtre en plein air, construit au milieu de nulle part ou presque à la demande d’Andrea Bocelli est silencieux toute l’année. Il ne s’anime qu’un soir de Juillet pour que Mr Bocelli se produise devant quelques milliers de personnes. Ce lieu est tellement décalé, tellement inattendu … Mais en même temps, arrivé « sur scène Â», vous avez juste envie d’entonner « Con te partiro Â» … Malheureusement, tout le monde n’est pas Andrea Bocelli ! ðŸ˜‰ 


Le lendemain ce sera Florence … Par manque de temps, par superstition peut-être aussi un peu, nous n’avions pas beaucoup préparé ce périple, contrairement à notre plan A. Ce qui fait que nous ne savons pas forcément toujours à quoi nous attendre. Et bien là, c’est à nouveau un Ouahhh de folie ! Que cette ville est belle, lumineuse, radieuse. L’univers glauque et sale du Parfum de Suskind sur le pont Vecchio est loin derrière.

La magnificence de son Duomo, jouxté au baptistère et au campanile, la richesse de sa Piazza della Signoria la rendent unique au monde et bouleversante. Toujours très peu de touristes, toujours impossible d’accéder aux monuments et musées, ce qui, ici, nous vous l’accordons, est particulièrement frustrant, mais cela donne l’impression que nous sommes encore plus privilégiés de pouvoir recevoir cette beauté en cette période si particulière.

Petit point Covid : un nouveau décret a été publié la veille ajoutant certaines régions d’Italie en zone orange, à savoir en confinement partiel. Les gens peuvent sortir de chez eux mais il est normalement impossible d’entrer ou sortir de la région ni de sa commune de résidence. La Toscane en fait cette fois-ci partie. Il nous faut alors envisager les options, dont celle de récupérer un ferry pour la Croatie, de rester le temps des restrictions en Toscane ou de descendre vers Rome (encore en zone jaune) comme prévu …

Finalement, nous décidons de poursuivre en Toscane : nous verrons bien ! Prochaine étape donc San Gimigliano, petit village médiéval, habituellement très touristique si on en croit le nombre de parkings tout autour. Cette fois-ci, nous serons … les seuls ! Nous le découvrons sous un temps un peu humide mais ses ruelles pavées, ses maisons fleuries et son point de vue le rendent charmant et très pittoresque. Il reste animé grâce au marché mais nous avons un peu l’impression de « faire tâche Â» au milieu des locaux. L’Italie semble très partagée sur la gestion de la crise sanitaire en cours et nous sentons qu’ici, les gens sont méfiants.

Nous prenons ensuite la route de Sienne, étape incontournable de la Toscane avec cette même scène en tête de notre James Bond international pris au milieu d’une course de chevaux endiablée sur la Piazza del Campo… Bon James Bond n’est pas là et d’un seul coup … tout est calme !! Encore une fois, le charme opère : cette place si unique, la cathédrale extraordinairement ciselée, lumineuse, les ruelles étroites si typiques …

Nous qui n’aimons pas la foule, nous sommes servis … personne, nulle part … Cela en devient même un peu oppressant tant on sent que ce n’est pas habituel. Nous ne pourrons même pas finir de manger notre encas sur la Piazza del Campo (pourtant on doit être 10 en tout) car le port du masque est obligatoire et non dérogeable, même le temps de manger.

Finalement, nous décidons de quitter la Toscane un peu plus tôt que prévu et de rejoindre le Latium qui est en restriction légère uniquement. La route se fera sans encombre, aucun contrôle à la sortie de la Toscane ni à l’entrée du Latium, ce que nous craignions … Nous nous arrêtons bivouaquer autour du lac volcanique de Bolsena qui nous accueillera pour 2 nuits. Nous sommes les pieds dans l’eau, au calme, c’est parfait ….

Avant de rejoindre Rome l’incontournable, nous nous promenons un peu, déambulons dans des villages médiévaux peu touristiques mais plein de charme. Nous vivrons un de nos premiers bivouacs « roots Â» sous une pluie torrentielle … Heureusement à l’abri sous un toit en tôle sensé protéger le site archéologique auprès duquel nous nous sommes arrêtés nous jouons au baccalauréat dans un bruit fracassant et en bougeant la table au gré des flaques d’eau qui s’étalent … Moment un peu suspendu … nous sommes ensemble et c’est ce que nous sommes venus chercher …

Le lendemain, le soleil est de retour et nous prenons la direction de Rome …

4 réactions au sujet de « Du 10 au 16 novembre🇮🇹 »

  1. Merci de nous faire voyager moi assis dans mon canapé je me prend à rêver que c’est moi qui voyage bises

  2. Belle semaine malgré la conjoncture malgré tout cela vous permet de visiter sereinement les monuments ouverts. Bonne continuation et merci pour la belle promenade en image 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap