Mexique – Le Yucatan

Mexique – Le Yucatan

Du 30 juin au 23 juillet 2021

Et voilà, après pratiquement 2 mois de pause en France, il est enfin temps de prendre le départ à nouveau.

La séparation avec les proches est un peu dure, les dernières heures sont tendues avec le bouclage des valises mais nous arrivons à l’aéroport dans les temps … Et heureusement car il faudra 2 heures pour juste enregistrer les bagages et déposer notre Fauvette aux bagages volumineux et ensuite encore une bonne demi-heure pour arriver à la salle d’embarquement. Nous ne nous attendions pas à tant de monde … L’avion est même complet ! Fauve n’est pas bien rassurée et nous non plus mais une gentille hôtesse nous confirmera qu’elle est bien à bord (avec 2 autres chiens) et qu’ils semblent calmes …. Jules va entamer son marathon cinématographique : 10 h de vol, pratiquement autant de visionnage de films … 😉 Il a sa dose d’écran pour les 3 prochains mois au moins ! 

L’arrivée à Cancun se passe bien : nos bagages seront les derniers à arriver comme souvent et nous allons attendre Fauve un petit moment encore. Elle est contente de nous retrouver et à l’air d’aller bien. 1er vol validé pour notre Fauvette ! Le temps d’accomplir les formalités vétérinaires, nous ressortons de l’aéroport pour louer une voiture capable de transporter tous nos bagages ainsi que la caisse de transport. Et là … nous arrivons à l’agence après tout un vol d’américains. Il nous faudra pas loin de 2 heures pour récupérer la voiture ! Nous arrivons à la location vers minuit et demi heure locale, soit 7h30 du matin heure française, après une journée bien remplie. Jules est exténué, tout le monde va apprécier une courte nuit bien reposante.

Nous avons prévu de rester 4 jours sur Cancun pendant lesquels nous allons découvrir un peu la ville, sa « zone hôtelière » mais aussi un petit coin de paradis : Isla Mujeres. Le temps est très chaud, l’air rempli d’humidité mais nous avons la chance d’avoir très peu de pluie, contrairement à la météo des dernières semaines ici. La location est un peu excentrée ce qui nous permet de prendre un peu le pouls du Mexique, et plus précisément du Quintana Roo mais on ne va pas se mentir : la zone hôtelière et son tourisme de masse, ce n’est pas vraiment notre « came ». Le centre de Cancun est coloré et déjà très dépaysant. Les gens sont souriants et avenants. Mais il y a déjà beaucoup de monde, en majorité des américains et cela nous change de nos 6 derniers mois ! Nous allons ouvrir des yeux écarquillés devant les hôtels plus grandioses et originaux les uns que les autres : nous avons un peu l’impression d’être dans un parc d’attraction ! Mais le plus bluffant reste les couleurs : celles des murs des villes de Cancun ou de la Isla Mujeres, celles de la mer des Caraïbes, celles des sculptures qui décorent boutiques et restaurants … Nous allons découvrir de vrais paysages de cartes postales et nous en profitons à fond. L’eau est à température idéale, même trop chaude d’après Michel : un véritable air de vacances ! Notre excursion à la Isla Mujeres va nous enchanter : l’île est colorée, les plages y sont grandioses. Ici, tout le monde ou presque se déplace en scooter ou voiturette de golf. Entre 2 bains de mer, nous allons déguster notre premier vrai déjeuner mexicain à base de ceviche, lait de coco et de Tikin Xic, spécialité locale de poisson qui se révèlera un vrai délice… Nous avons trouvé notre première adresse mexicaine à ajouter à notre page gourmande !  

Après Cancun, nous prenons la route de la Riviera Maya avec un premier arrêt à Playa del Carmen. Ses plages sont envahies de sargasse ce qui a aussi comme inconvénient de propager une odeur pestilentielle dans ses ruelles. Encore de belles rues et boutiques colorées. Encore beaucoup de touristes : la saison estivale a clairement commencé ! 

Nous nous poserons ensuite 6 jours sur Tulum. Initialement nous devions y rester moins longtemps mais nous sommes tombés amoureux de l’endroit où nous logions ! Un Hôtel de « Cabanas » un peu excentré, entouré d’une végétation luxuriante qui nous rappelle la Guyane. Notre chambre est tout en bois, la moustiquaire donne au lit un air de baldaquin, les oiseaux s’en donnent à cœur joie aux premières lueurs du jour … Et nous sommes superbement bien reçus par Adone, italien d’origine mais mexicain de cœur qui se montre présent et attentif. Un vrai coup de cœur …

Pendant notre séjour à Tulum, nous allons découvrir les fameux cénotes, ces gouffres remplis d’eau très utilisés par les mayas pour avoir accès à l’eau potable. C’est d’ailleurs la communauté maya qui les exploitent aujourd’hui pour une grande partie. L’eau y est plus fraîche que dans la mer voisine, douce, et l’accès y est parfois un peu sportif et c’est une sensation particulière d’évoluer dans des grottes, parfois habitée de centaines de chauve-souris et nager dans des eaux souvent assez profondes. Jules a même dû faire face à un petit moment de panique dans le premier cenote quand il s’est aperçu que le fond était … très loin ! Michel a clairement préféré ceux qui bénéficiaient d’une ouverture extérieure, même minime. Le grand gagnant en matière d’aventure sera celui de Punta Laguna. Cette réserve permet aux visiteurs de se promener parmi les singes araignée et signes hurleurs, avant de survoler en tyrolienne une magnifique lagune, puis d’y naviguer en kayak et finalement aller se rafraîchir dans un cénote accessible uniquement en rappel (et après bénédiction du chaman …). Superbe expérience à vivre en famille qui se terminera par un après-midi de farniente sur les bords de la lagune à jouer à Tarzan pour Jules et Michel qui essaient de rivaliser avec les enfants mayas, experts en acrobranche, sauts périlleux et corde à nœuds… Il y a du travail mais le cœur y est ! 😉 Pour ceux qui se poseraient la question : oui, il y a des crocodiles mais il parait qu’ils ne sortent pas la journée … Heureusement pour nous ! 

Un autre de nos coins favoris à Tulum sera l’établissement Pies Descalzos, juste avant l’accès à la réserve Sian Ka’an qui bénéficie d’un accès direct à un cénote à ciel ouvert et où il fera bon se poser.

Notre première vraie immersion dans l’univers maya se fera à Coba, site archéologique très bien conservé au nord de Tulum. Apparemment, il était encore possible il y a peu de monter au sommet de la pyramide : ce n’est plus le cas aujourd’hui. La visite est très agréable car le site est entouré d’une végétation luxuriante ce qui apporte un peu de douceur aux températures très chaudes de la saison. Grace à Jules et sa culture littéraire (Arsene Lagriffe) nous comprenons tout sur le jeu de la Pelote et la raison de ces cercles accrochés aux bâtiments. Apparemment Mickey est aussi allé chez les Mayas … Comme quoi, toute lecture est bénéfique ! 😉 

Par une autre journée de forte chaleur, nous découvrirons les ruines de Tulum qui ont la particularité de bénéficier d’un emplacement exceptionnel en bord de mer. Les sargasses ont également envahi le littoral sur cette côte et c’est la période de ponte pour les tortues de mer donc les plages sont inaccessibles mais le site reste néanmoins assez magique et très didactique, même sans guide.

Nous avions envie de faire une incursion de 2 jours dans la réserve de Sian Ka’an mais malheureusement les chiens n’y sont pas acceptés donc ce sera pour une autre fois ! Nous profiterons tout de même des rues colorées de Tulum et de ses calaveras 💀.

Notre dernière sortie dans les environs de Tulum sera vers la Lagune Kaan Luum. Au centre de cette dernière, se trouve un cénote réservé aux plongeurs qui mesure plus de 80m de profondeur. Mais tout le tour de la lagune bénéficie d’une faible profondeur ce qui assure une température d’eau idéale et permet une baignade familiale parfaite. Ils ont su en plus mettre en scène quelques spots photos « Instagram » qui réjouissent touristes et locaux. Il faut dire qu’ici, la culture du selfie est particulièrement présente … Michel et Caroline peinent parfois à comprendre ce besoin de se prendre en photo sous tous les angles possibles, devant … tout et n’importe quoi ! Cela va du monument millénaire ou aux paysages spectaculaires qui devraient pourtant, à eux seuls, représenter un intérêt photographique majeur, à l’absence totale de fond, l’importance étant alors uniquement portée sur son image… Période narcissique, quand tu nous tiens … 

Après la région de Tulum, nous remontons vers Valladolid. Cette ville aux allures coloniales, aux maisons colorées et aux places animées va nous charmer. Nous logeons dans un autre hôtel de « Cabanas » avec piscine et accès direct au cénote de Suytun qui est un des plus photographié sur Instagram … En fait, ce n’est pas vraiment le cénote qui est photographié mais les visiteurs qui font la queue pour immortaliser leur passage sur le « catwalk » : retour à la réflexion un peu plus haut … Jules et Caroline cèdent à la tentation et se prêtent au jeu … L’avantage en étant logé à côté c’est que nous bénéficions d’un accès quotidien, avant et/ou après le passage de la foule … Il n’empêche que ce cénote particulièrement haut bénéficie d’une très belle lumière et est réellement très joli. Nous avons décidé de faire l’impasse sur la visite du site archéologique de Chichen Itza : les droits d’entrée sont assez élevés, il fait très chaud et le site n’est absolument pas ombragé. De plus, on s’attend à beaucoup de monde … Nous tentons plutôt le son et lumières en soirée mais, pas de chance, en arrivant il ne reste que 2 places et nous sommes 3 … Cela n’est pas bien grave : nous aurons ainsi l’occasion d’aller voir le son et lumières de Valladolid qui retrace l’histoire de cette ville rebelle et chargée d’histoire. Magnifique !

A défaut de se plonger dans l’ère préhispanique avec la visite de Chichen Itza, nous ferons de très jolies rencontres à Uayma avec des mayas authentiques et bien vivants, gardiens des traditions de leurs ancêtres. Un petit groupe de garçons volubiles et curieux vont nous faire visiter leur ville et leurs familles : petit moment suspendu … 

Nouveau moment gustatif intéressant : la découverte de la Cochinita cuisinée par « LA » référence sur Valladolid. Une tuerie … Les locaux sont un peu surpris de voir 3 touristes faire la queue devant ce micro-food truck à quelques encablures de la place centrale et de son parc Francisco Canton Rosado et partagent avec plaisir avec nous leurs autres bons plans culinaires. Le lendemain nous découvrirons donc les panuchos et les marquesitas … A tomber ! 😉 Et nous ne vous parlerons pas du petit-déjeuner pantagruélique « à la mexicaine »

La note gustative finale sera réservée à la dégustation de Tequila. Mais là, si vous avez lu le blog de Jules, vous êtes déjà incollables ! 

Pour ceux avec qui nous avions évoqué notre plan G ou H, vous vous attendez à ce que nous poursuivions notre visite du Yucatan avant de prendre un avion pour les US…

Et bien changement de programme : en cours de route, nous allons tomber sur un van qui va être un vrai coup de cœur et qui va chambouler nos projets … Après Valladolid, nous redescendons donc sur Playa del Carmen, lieu de résidence de notre fameux van afin de finaliser les papiers de la vente.

Martin, son actuel propriétaire va nous mettre à disposition, le temps des papiers, un appartement qu’il a l’habitude de louer aux touristes de passage … Et cela va mettre du temps … plus d’une semaine en fait ! Temps que nous allons mettre à profit pour trainer, arpenter Playa, découvrir Cozumel, profiter de la climatisation et de Netflix avant de repartir sur les routes.

Finalement après 10 jours, nous avons le précieux sésame : Maya fait partie de la famille et nous sommes ravis de pouvoir « re »prendre la route tous ensemble ! Merci encore à Martin et sa famille qui ont en plus eu la gentillesse de nous accueillir dans leur très belle maison pour fêter cela. Et bien sûr, nouvelle maison implique nouvelle mascotte et c’est Soul qui nous accompagnera sur le continent américain. Merci encore Aline : tes doigts de fée font des merveilles et tu seras, grâce à Soul, toujours un peu avec nous dans cette aventure.

Nous vous présenterons Maya plus en détail un peu plus tard mais maintenant … On the road again !

12 réactions au sujet de « Mexique – Le Yucatan »

  1. Tres beau reportage coloré à souhait avec des commentaires qui donnent envie de partir merci à vous bonne continuation bisous😘🚘

    1. Merci Chantal. Nous avons 4 places donc il ne vous reste plus qu’à prendre l’avion ! 😉 Bisous

    1. Merci Philippe. Nous avons mis Tiny au frais dans nos montagnes mais elle nous manque un peu quand même.

  2. Magnifique article, les photos sont splendides ! Hâtes de voir la suite et votre « van life ». Des bisous !

    1. Merci ma Pauline. Nous avions aussi hâte de reprendre la route ! Les conditions météo sont à l’opposé de ce qu’on a connu en Europe et nous rappellent « ta » Guyane. Bisous

  3. Bonjour à vous trois
    Quel plaisir de vous lire et de nous faire profitez de vos aventures.
    J’ai hâte de lire la suite.
    Toute la famille vous embrasse, surtout notre petit Jules qui a bien grandi.

    1. Trop contente d’avoir de tes nouvelles Oifa ! Nous espérons que tout va bien pour vous. Oui, il grandit… enfin pas sur tous les points ! 😉 Bisous

  4. Une arrivée au Mexique bien mouvementée et pleine de belles surprises. Les photos et reportage sont très eclairants sur l’intérêt de cette région. Bonne continuation aux aventuriers que vous êtes. Bisous.

    1. Clairement, le Yucatan nous en a mis plein les yeux et on sait que ce n’est pas fini … Nous avons hâte de nous immerger encore un peu plus dans ce beau pays. Bisous

  5. Salut la tribu ! A nouveau (après votre « petit » périple européen 🙂 ) BRAVO et pour vos découvertes et pour la manière dont vous nous les faites vivre (ces couleurs, mais alors ces couleurs, franchement, ca donne envie de vous rejoindre ! )..Bon, Jules, désolé mais je ne tente pas le test tequilla car ça serait vraiment du pif, j’y connais rien (note: y’z’auraient pas planté du chardonnay dans vos régions, ça me conviendrait mieux ?!!). Continuez bien, je vous fais de grosses bises et j’attends avec impatience votre 1er selfie !

    1. Coucou William ! Bon le chardonnay, c’est pas gagné mais on compense à coup de Bohemian, Ultra, Corona (pas le virus, hein) et autre Dos equis … absorbées par des totopos et du guacamole … Pas mal non plus … 😉 Bisous à vous tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap