La Calabre partie 1 🇼đŸ‡č

La Calabre partie 1 🇼đŸ‡č

17 janvier 2021 – 25 janvier 2021

Nous voilĂ  donc en Calabre, rĂ©gion classĂ©e orange en termes de restrictions. 

carte de la calabre

La Calabre est une rĂ©gion au sud de L’Italie, situĂ©e sur la pointe de sa botte. Elle est bordĂ©e par 2 mers, la mer TyrrhĂ©nienne sur sa « voĂ»te Â» et la mer Ionienne sous sa « plante Â» ce qui lui offre un beau littoral. Mais c’est aussi et surtout une rĂ©gion trĂšs montagneuse. 

Nous sommes en plein hiver, nous sentons bien que nous avons perdu quelques degrés en quittant la Sicile et notre projet est toujours de rejoindre les Pouilles pour pouvoir (enfin) prendre un ferry pour la GrÚce.

Ferry GrĂšce

Donc nous dĂ©cidons de longer le littoral vers le Sud en ne faisant que quelques incursions vers l’intĂ©rieur. En effet, dĂšs que nous quittons la mer, nous grimpons en altitude et notre mode de vie ne nous permet pas vraiment d’assumer sur plusieurs jours, des tempĂ©ratures trĂšs basses. Nous serions en camping-car ou en camion amĂ©nagĂ© comme des touristes allemands que nous avons croisĂ© en chemin, nous serions moins regardants vis-Ă -vis de la mĂ©tĂ©o. Mais avec Tiny, nous vivons, cuisinons, mangeons dehors. Tout le temps 
 Donc mĂȘme s’il est possible de s’abriter Ă  l’intĂ©rieur pour y travailler par exemple, ce que nous avons eu l’occasion de faire Ă  1 ou 2 reprises, mĂȘme si nous nous sommes dĂ©jĂ  retrouvĂ©s Ă  manger vite et tĂŽt pour se rĂ©fugier avant 20h30 tous les 3 sur le lit de Jules Ă  regarder un film sur l’ordinateur, cela reste occasionnel et pas forcĂ©ment du plus confortable 


Nous voici donc partis Ă  longer la mer (TyrrhĂ©nienne dans un premier temps 
 merci pour ceux qui suivent !) par le Sud. La vie c’est aussi des choix. On se dit que la cĂŽte Ouest et surtout les magnifiques parcs naturels, ce sera pour une prochaine fois 


La Calabre, cela restera pour nous de trĂšs beaux bivouacs, en bord de plage et surtout face Ă  une mer aux couleurs hypnotisantes. Et pourtant, ce n’est sans doute pas la meilleure des saisons pour l’admirer. Qu’est-ce que cela doit ĂȘtre en Ă©tĂ© 
 Jules va, une nouvelle fois, s’éclater, pendant des heures Ă  s’inventer des histoires. Il vit en totale libertĂ© et se rĂ©gale
 MĂȘme Caroline, qui a pourtant du mal Ă  le perdre des yeux habituellement, s’habitue Ă  le voir « disparaĂźtre Â» un long moment. Pas trop longtemps tout de mĂȘme 
 đŸ˜‰ Nous retiendrons notamment le bivouac dans « notre Â» camping abandonnĂ©, celui sur la plage de sable fin, bordĂ©e de magnifiques cailloux avec son restaurant de plage qui nous a emmenĂ©s aux CaraĂŻbes, celui avec le rĂ©veil sur l’Etna (encore lui) 
 Bien sĂ»r il y en a eu de moins agrĂ©ables, pas tellement par le cadre qui reste souvent trĂšs beau mais par l’état des plages et la quantitĂ© de dĂ©chets que nous y trouvons
 Cela va rendre certains arrĂȘts moins 
 glamour mĂȘme si nous sommes loin des arrĂȘts « parking de supermarchĂ© Â» ou « stations-essence Â» qui nous seront sans doute bien utiles 
 un jour !

De la Calabre, nous retiendrons aussi quelques jolies rencontres, notamment ce vieux monsieur Ă  Bova Marina qui viendra nous voir pour discuter 2 jours de suite. Mais aussi ce commerçant, Ă  Soverato Ă  qui nous achetons 3 glaces et qui nous offre en partant un panettone 
 juste comme cela, parce qu’il est content de nous voir, parce que cela lui fait plaisir 
 Et Ă  nous donc ! Sans parler de cet autre, Ă  Gerace, obligĂ© de fermer la terrasse de son cafĂ©, Ă  qui nous prenons 3 parts de pizza qu’il ira chercher exprĂšs dans un autre commerce, fermĂ©, et qui nous proposera spontanĂ©ment, aprĂšs avoir vĂ©rifiĂ© que les carabinieri n’étaient pas dans les parages, l’usage de ses toilettes alors qu’un panneau juste devant le cafĂ© l’interdit (pour rappel, la Calabre est en orange et les toilettes publiques ou ceux des cafĂ©s doivent rester fermĂ©es).

Et bien sĂ»r, la Calabre nous a permis de dĂ©couvrir de trĂšs jolis villages, souvent nichĂ©s en montagne et dont plusieurs sont classĂ©s parmi les plus beaux villages d’Italie. Il y a eu Bova, recommandĂ© par le vieux monsieur dont nous avons parlĂ© plus haut. Nous y sommes allĂ©s en fin d’aprĂšs-midi 
 0° Ă  5 heures du soir, cela pique un peu 
 mais quelle authenticité  Gerace que nous avons dĂ©couvert Ă  la nuit tombĂ©e et que nous avons pris plaisir Ă  redĂ©couvrir de jour (et avec quelques degrĂ©s de plus), Catanzaro et sa trĂšs belle cathĂ©drale, les villages mĂ©diĂ©vaux de Stilo et Caccuri.

Beau coup de cƓur aussi pour Cariati avec ses peintures murales et sa jolie vue sur la mer (et son glacier super primĂ© depuis des annĂ©es, fermĂ© Ă  notre arrivĂ©e mais qui a eu la bonne idĂ©e d’ouvrir juste avant que nous repartions đŸ˜‰ ) .

Petite mention spéciale aussi au Capo Rizzuto, totalement désert en cette période mais qui offre des panoramas extraordinaires sur la mer.

Clairement, nous savons que nous aurions encore beaucoup Ă  dĂ©couvrir, notamment dans les 2 parcs nationaux de l’Aspromonte et de La Stila mais la saison ne s’y prĂȘte vraiment pas 
 

Pour ce qui est du moment culture, nous ne pouvons pas ne pas citer Pythagore, qui a passĂ© une grande partie de sa vie Ă  Crotone, oĂč il a ouvert sa premiĂšre universitĂ©.

Et nous tenions Ă  terminer notre retour sur la Calabre avec un nom : LĂ©a Garofalo. Pendant notre sĂ©jour en Calabre se dĂ©roulait un procĂšs de la mafia calabraise, la Ndrangheta, historique de part de nombre d’interpelĂ©s. La mafia calabraise est la plus puissante du pays. Lea Garofalo, assassinĂ©e par la mafia en 2009 pour avoir voulu tĂ©moigner contre elle est aujourd’hui un symbĂŽle pour beaucoup et associĂ©e Ă  ce message fort : « Le courage de dire non Â».

La suite 
 en Basilicate 

Buona giornata

6 rĂ©actions au sujet de « La Calabre partie 1 🇼đŸ‡č »

  1. Toujours aussi beau et les photos trĂšs reprĂ©sentatives de ces villages italiens bonne continuation gros bisous đŸ€—

  2. Magnifique et instructif reportage on vit l’aventure par procuration mais on n’est pas loin d’y ĂȘtre vraiment. Vivement la suite….. Bises Ă  vous trois et caresses Ă  Fauve.

    1. Merci Jacques. Clairement nous avons emmenĂ© chacun d’entre vous avec nous … et Fauve adore sa petite maison … Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap