Bonneval sur Arc

Bonneval sur Arc

Nous arrivons à la fin des grandes vacances, demain c’est le 1er septembre et après c’est la rentrée scolaire…
Alors pour profiter encore pleinement de ces derniers jours nous prenons la direction de la vallée de la Maurienne avec pour but ce soir Bonneval-sur-Arc.
C’est aux yeux de Michel un des villages les plus typique de la Savoie et il avait envie de le faire découvrir aux autres membres de la Cordée. Ce village a gardé toute son authenticité et ce n’est pas pour rien que de nombreux films ayant comme trame de fond et/ou personnage principal la montagne ont été tournés dans ces lieux (ex : Belle et Sébastien film de Nicolas Vanier)

Nous déambulons dans les ruelles quasi désertes de Bonneval en cette fin de saison et fin d’après-midi. Coup de coeur pour sa chapelle … Nous vous laissons la découvrir … Il est ensuite temps de reprendre Tiny afin de trouver un endroit où passer la nuit. Sachant que la seule route est celle qui rejoint le col de l’Iseran, nous nous orientons vers le fond de la vallée sur une piste qui longe l’Arc. Une fois passé le barrage de l’Ecot, nous prenons la piste sur la gauche jusqu’au moment ou elle se transforme en chemin de randonné qui continue vers les sources de l’Arc.

Il est presque 20h lorsque nous posons Tiny pour la nuit. La nuit s’annonce fraiche à 2100 m d’altitude ! Mais encore une fois, nous sommes seuls au monde, enveloppés d’un magnifique ciel étoilé. Le lanterneau installé sur le toit de Tiny prendra tout son sens cette nuit …



Il fallait s’en douter la nuit fut fraiche et courte, debout à 7h pour voir le jour se lever. Enfin pour Michel et Fauve car Jules et Caroline traînent un peu plus sous la couette. Après un petit déjeuner rythmé par les déménagements de la table qui suit les rayons du soleil, nous reprenons la route de Bonneval puis direction col de l’Iseran.


La route pour se rendre au col est splendide. Un brin lunaire, sous un ciel variable, tantôt menaçant, tantôt encourageant … Nous en prenons plein les yeux. L’arrêt au col est immanquable, parmi les quelques courageux cyclistes et plus nombreux motards.

Le col passé, nous descendons vers Val d’Isère puis retour via Bourg St Maurice dans les Bauges. Les batteries sont rechargées pour la rentrée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap