Bivouac Cormet de Roselend

Bivouac Cormet de Roselend

Nous voilà donc partis pour le Beaufortain, en passant par Albertville et Beaufort.

Première étape au lac de Roselend et à sa Chapelle Sainte Marie Madeleine qui a dû être remontée sur la rive du lac avant la mise en eau du barrage de Roselend. Outre un point de vue magnifique sur les sommets qui bordent ce lac, cette chapelle abrite aujourd’hui un point d’information sur les 4 barrages de la Région, dont 3 sont situés sur la commune d’Arêches-Beaufort (Roselend, Saint- Guérin et La Gittaz). Le reflet des montagnes environnantes dans l’eau bleu du lac, allié aux couleurs automnales est juste somptueux. De plus, le temps est particulièrement clément pour la mi-octobre à près de 1600 mètres d’altitude. Nous en profitons et en prenons plein les yeux…Et ce n’est que le début !

Le barrage de Roselend se situe sur la droite de la chapelle mais nous ne nous y rendons pas de suite. Nous décidons ensuite de monter au Cormet de Roselend, col que les cyclistes connaissent certainement. Les motards aussi d’ailleurs au vu du nombre que nous croisons en chemin ! ce col, situé à 1968 mètres se trouve sur la Route des Grandes Alpes et relie les vallées du Beaufortin et de la Tarentaise.

Pause photo puis concertation pour la recherche du bivouac : on redescend dans la vallée pour bénéficier du confort de quelques degrés supplémentaires ou on reste dans les alentours, parmi cette explosion de pentes aux couleurs chaudes et ces pics saupoudrés de blanc ? Le choix est vite fait : un chemin se dessine sur la gauche juste après le passage du Col : allons voir ce qui se cache plus loin …

Après un petit quart d’heure de piste, nous trouvons notre coin de paradis. Seuls au monde, subjugués par les couleurs que la nuit enveloppe petit à petit, nous profitons des derniers rayons de soleil pour monter notre campement. Il ne fait déjà plus très chaud … Qu’à cela ne tienne, nous devons justement tester notre nouvel équipement « fait maison » : un brasero tout neuf ! Enfin presque … ,-)  Et en plus, le ciel se dégage dans la soirée pour découvrir  une pleine lune magistrale … Le bonheur …

Après une nuit fraîche mais confortable, réveil dans un décor de rêve, toujours aussi seuls, toujours aussi émerveillés par tant de beauté. Nous plions tranquillement le bivouac et reprenons la piste puis la route pour, cette fois-ci passer par le barrage et boucher la boucle en redescendant sur Arêches puis Beaufort.

Le barrage de Roselend est un des plus grands barrages de France et certainement un des plus beaux également. Il alimente, avec ceux de Saint Guérin et de La Gittaz la centrale de La Bathie. Il a été construit dans les années 60 et offre un point de vue magnifique. Il est possible de le traverser en voiture et de rejoindre ainsi la commune (et station de ski) d’Arêches-Beaufort par une très belle route de montagne.

Notre escapade se terminera par une halte gourmande au Salon des Sites remarquables du Goût de Beaufort… Week-end parfait … !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copy link
Powered by Social Snap